Convention de partenariat pour la mise en œuvre du plan de gestion

Mercredi 19 octobre 2022, la Préfecture de Région Nouvelle Aquitaine assistée de la DRAC NA, la DIRM-SA, le SMIDDEST, le Département de la Charente-Maritime et le Département de la Gironde ont signé une convention de partenariat pour la mise en œuvre du plan de gestion du phare de Cordouan.

Cette visite officielle sur le phare traduit la volonté des services de l’Etat et des collectivités de poursuivre ensemble l’engagement fort en faveur de la conservation et de la valorisation du phare de Cordouan. A présent, il s’agit de faire vivre l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial.

Signature convention 19/10/2022

Faire vivre l’inscription

Le phare de Cordouan est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial depuis le 24 juillet 2021 : sa Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE) est, depuis, reconnue dans le monde entier.

Fruit d’un travail collectif mené depuis plusieurs années entre les services de l’Etat et les collectivités, cette inscription nous engage : la communauté internationale attend des différents acteurs impliqués dans le projet qu’ils continuent à avancer main dans la main.

Il appartient donc à l’Etat et aux collectivités de veiller à la conservation de ce monument exceptionnel et de le faire rayonner sur le territoire et bien au-delà dans une valeur d’universalité.

C’est tout le sens du plan de gestion, élaboré pour gérer durablement le monument, à moyen et long terme, afin de le préserver, et aussi de transmettre aux futures générations les valeurs associées à ce précieux héritage.

Le plan de gestion est consultable sur le site internet de l’UNESCO.

Une convention pour formaliser l’engagement collectif en faveur de la conservation et de la valorisation du phare, lors d’une visite officielle

La convention a pour objet d’organiser le suivi du bien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, la gouvernance et les modalités pratiques de sa gestion pour en protéger la Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE). C’est un engagement fort en faveur de la conservation et de la valorisation du phare de Cordouan.

Signature convention 19/10/2022
De gauche à droite : Jean-Philippe Quitot, Directeur interrégional de la mer Sud-Atlantique ; Françoise de Roffignac, Présidente du SMIDDEST et Vice-présidente du Département de la Charente-Maritime ; Christine Diacon, Directrice adjointe déléguée aux patrimoines et à l’architecture à la Direction régionale des affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine ; Pascale Got, Vice-présidente du Département de la Gironde et Vice-présidente du SMIDDEST

La signature s’est déroulée lors de la visite officielle organisée le mercredi 19 octobre en présence de représentants de l’Etat -Direction interrégionale de la mer Sud Atlantique, Direction régionale des affaires culturelles Nouvelle-Aquitaine, Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement Nouvelle-Aquitaine, sous préfets-, des collectivités territoriales de la zone tampon -Départements, Communauté de communes et d’agglomération, et communes- et Député.

Les 11 communes concernées par la zone de protection autour du phare appelée « zone tampon » sont : Le Verdon-sur-Mer, Soulac-sur-Mer, Grayan-et-l’Hôpital, Meschers-sur-Gironde, Saint-Georges-de-Didonne, Royan, Vaux-sur-Mer, Saint-Palais-sur-Mer, Saint-Augustin, Les Mathes-La Palmyre et La Tremblade.

 

Visite officielle 19/10/2022
(c) SMIDDEST
Signature convention 19/10/2022
(c)SMIDDEST
Visite officielle 19/10/2022
(c)SMIDDEST

Solange Majourau, chevalier de l’Ordre du Mérite maritime

Adjointe au chef du service Sécurité et Contrôles Maritimes, et Cheffe de la Division Sécurité Navigation, Prévention Risques au sein de la Direction interrégionale de la mer Sud Atlantique, Solange Majourau a été nommée Chevalier de l’Ordre du Mérite maritime.

L’Ordre du Mérite maritime est destiné à récompenser la valeur professionnelle des marins et le mérite des femmes et des hommes qui se sont distingués par des services particuliers pour le développement et le rayonnement des activités maritimes.

Solange Majourau a œuvré pour faire vivre le phare de Cordouan et le faire rayonner sur le territoire et bien au-delà. Jean-Philippe Quitot, Directeur interrégional de la mer Sud-Atlantique a donc symboliquement choisi de lui remettre la médaille au phare de Cordouan ce mercredi 19 octobre 2022.

(c)SMIDDEST