Vous êtes 12 400 à soutenir la candidature

Vous êtes ici : Phare de Cordouan / Blog / Actualités Cordouan / Les enjeux de la candidature UNESCO vus par les habitants de Vaux-sur-Mer

Les enjeux de la candidature UNESCO vus par les habitants de Vaux-sur-Mer

Conférence Vaux-sur-Mer Actualités Cordouan
De gauche à droite : Carine Albert, Cheffe de projet Cordouan ; Tessa Rembert, enseignante ; Véronique Pugens, 1ère adjointe à la culture ; Françoise de Roffignac, Présidente du SMIDDEST ; Harumi Kazéhana artiste ; Julien Publie Tuillière artisan ; Danielle Carrère, Maire de Vaux-sur-Mer.

Le 28 février dernier, la municipalité de Vaux-sur-Mer, en partenariat avec le SMIDDEST, a organisé une conférence afin d’informer la population de l’avancée du dossier de candidature du phare au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette soirée participative a laissé la part belle aux acteurs locaux du territoire. Elus, artistes, enseignants et habitants ont ainsi pu exprimer leur vision sur le phare et cette candidature. 

Cordouan, par les artistes locaux

Si Cordouan est un repère pour les bateaux et les promeneurs, c’est aussi une source d’inspiration artistique. Aussi, Harumi KAZEHANA artiste et Julien PUBLIE TUILLIERE artisan, tous deux habitants vauxois, nous ont présenté leur regard et leur travail sur le phare.

Sur la promenade de Nauzan, un panneau métallique au design unique et à l’univers minutieusement détaillé, rend hommage au roi des phares. Ce panneau imaginé et dessiné par Harumi KAZEHANA et découpé méticuleusement par Julien PUBLIE TUILLIERE fait partie d’une commande de 6 panneaux faite en 2018 par la municipalité de Vaux-sur-Mer pour valoriser son patrimoine culturel et naturel. L’ajourage des panneaux permet un charmant jeu d’ombre et de lumière.
kazehana_tuilliere_panneaux_artistique_vauxsurmer

Panneau informatif réalisé par l’Atelier Kazéhana et Tuillière.

Un engagement des plus jeunes

Le phare suscite également l’imaginaire des plus jeunes. 
Travail sur Cordouan - école Vaux-sur-merTessa REMBERT enseignante à Vaux-sur-Mer a présenté le travail pédagogique mené avec sa classe de CP/CE2.
A l’aide d’un phare en pochoir et de tampons, les élèves de CE2 ont réalisé des œuvres sur le phare de Cordouan «à la manière d’Alben» rencontré à la Maison des Douanes de Saint-Palais-sur-Mer.
Des mots choisis (estuaire, surf, kayak, Vaux, planète, phare, mer, préserver...) s’ajoutent aux œuvres des artistes en herbe. Les élèves ont également écrit un texte en classe sur le phare. Ils se rendront prochainement à Cordouan.

Le phare par les vauxois

Chaque participant a ensuite été invité à partager sa vision de Cordouan. C’est de ces échanges prolifiques qu’est né le nuage de mots issu des paroles de vauxois.
nuage de mots Cordouan
Enfin le public a pu poursuivre ces échanges en partageant un temps convivial autour de la galette… charentaise, bien sûr !