Le phare de Cordouan inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO !

La 44ème session du Comité du patrimoine mondial et ses 21 Etats membres l’annoncent. Le phare de Cordouan rejoint la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO !

Cette liste désigne des biens présentant un intérêt exceptionnel pour l’héritage commun de l’humanité. Cordouan rejoint donc d’autres sites tels que le Taj Mahal, le Grand Canyon ou encore la Grande muraille de Chine.

#UNESCORDOUAN

Un « monument-phare » reconnu dans le monde entier

C’est au titre de « bien culturel » que le phare de Cordouan vient d’être inscrit au patrimoine mondial. Cette reconnaissance internationale est la plus belle des récompenses pour le gardien du plus grand estuaire d’Europe. Unique et universel, il est à la fois un monument à l’architecture remarquable et un symbole de l’essor de la construction des phares.

Les réactions en images

Ecouter les réactions de Fabienne Buccio, Préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, et Pascale Got, Présidente du SMIDDEST suite à l’inscription du phare de Cordouan sur la liste du patrimoine mondial.

Le résultat d’une démarche collective

Cette inscription résulte d’une démarche collective lancée en 2016. L’État et le SMIDDEST ont porté la candidature en partenariat avec les collectivités territoriales. La population a largement adhéré à ce projet de candidature : plus de 13 000 personnes ont rejoint le comité de soutien en ligne et de nombreuses actions de mobilisation ont été menées sur le territoire.

Un héritage pour les générations futures

Les différents acteurs impliqués dans le projet doivent désormais continuer d’avancer main dans la main afin de poursuivre les actions déjà engagées. Un plan de gestion a été mis en œuvre pour gérer durablement le monument, à moyen et long terme, afin de le préserver, mais aussi de transmettre aux futures générations les valeurs associées à ce précieux héritage.