Syndicat Mixte pour le Développement Durable de l'Estuaire de la Gironde

Vous êtes 11 731 à soutenir la candidature

Vous êtes ici : Phare de Cordouan / Blog / Actualités Cordouan / Travaux de restauration au phare : C'est reparti !

Travaux de restauration au phare : C'est reparti !

Actualités Cordouan

C'est désormais devenu une habitude pour les tailleurs de pierre, maçons, menuisiers et autres sculpteurs qui retrouvent leurs quartiers au phare de Cordouan après la saison estivale !  Le premier héliportage des échafaudages et du matériel s'est tenu ce lundi 07 octobre et l'installation du chantier va se poursuivre avant de commencer une nouvelle campagne de restauration de ce monument rempli d’histoire. 


Restauration de la chapelle

Cette année, c'est la chapelle qui sera au cœur de cette première phase de travaux. Une phase d'étude importante a d’ailleurs précédé le début du chantier, permettant d'identifier la nature des décors successifs présents par couches superposées sur les pierres et les mortiers de la chapelle.

© Yann Werdefroy

Une étude stratigraphique des peintures murales (étude de la succession des différentes couches) ainsi que l’analyse des pigments utilisés ont été menées déduisant ainsi que les décors présents par couches successives datent du 19e siècle jusqu’à nos jours. 
L'étude a également révélé que les couches picturales sont de nature huileuse ce qui empêche la pierre de respirer puisqu' l’huile bouche les pores de la pierre et la rend plus perméable favorisant le développement de sels. 3 autres points importants ont pu être observés à travers cette étude :

  1. les joints réalisés au ciment sont très néfastes pour la pierre. Le ciment apporte des sels qui provoquent la dégradation de la pierre au cours du temps
  1. une forte pollution saline des pierres a été constatée. Cette forte teneur en sel, en se cristallisant, provoque la dégradation des pierres
  2. un développement biologique de micro-organismes type algues vertes s’est développé sur les pierres qui n’ont plus de décor.

Pour remédier à ces phénomènes, la première phase de travaux prévus entre octobre 2019 et avril 2020 consistera à l'enlèvement des différentes couches de peintures qui empêchent la pierre de respirer et à la suppression des joints en ciment.
Une étude complémentaire sera aussi réalisée durant cette phase de travaux avec des tests dans la chapelle à travers la mise en place d’un suivi (ou « monitoring ») climatique pendant un an pour mesurer la température et l’humidité présente. Cela permettra de déduire les éventuelles mesures à prendre pour assurer la bonne conservation sur le long terme et la stabilité des matériaux dans les conditions environnementales auquel le phare est confronté.

Une campagne de restauration qui se terminera en 2021

D'autres travaux de restauration seront engagés durant la première phase : la restauration et la mise en valeur de l’appartement du roi, l'escalier allant du vestibule à la salle des Girondins, la reprise extérieure de la surélévation XVIIIème, la réfection des joints de la terrasse du bâtiment annulaire et les premières phases de confortement des glacis du perrat (chemin d’accès au phare)... 

La deuxième phase de travaux qui débutera en octobre 2021 concernera l’achèvement de la restauration et la mise en valeur de la chapelle, la restauration et la mise en valeur du vestibule et de la cave ainsi que la 2ème phase de confortement du perrat. Cette deuxième phase de travaux devrait se terminer en avril 2021. 
 

Le phare ouvert au public jusqu'au 3 novembre

Durant la période de chantier et jusqu’au 3 novembre, le phare restera ouvert au public les week-ends. Une occasion pour les curieux visiteurs qui le souhaitent, de découvrir le phare sous un autre jour.
==> Visiter le phare


Crédit photo : Alban Gilbert - Yann Werdefroy - SMIDDEST