Une saison haute en couleurs

Fin octobre, le phare de Cordouan a fermé ses portes aux visiteurs. Les gardiens partagent désormais leurs semaines avec les ouvriers qui entretiennent et restaurent le monument.

Nous vous proposons dans ces courtes lignes un bilan sur cette saison 2021 haute en couleurs !

© Photo Jean Bottaro

Une reconnaissance universelle

Comment présenter un bilan de cette saison 2021 sans évoquer en premier lieu l’événement le plus retentissant : L’inscription du phare de Cordouan le 24 juillet dernier sur la Liste du patrimoine mondial. Cette reconnaissance d’experts de l’UNESCO atteste de la valeur universelle exceptionnelle de ce château-phare.

Egalement, c’est un travail autour de l’image du phare qui a été engagé avec le dépôt par l’Etat français de la marque « phare de Cordouan ». La notoriété du monument nécessite de veiller à une utilisation respectueuse de son image en cohérence avec ses valeurs. Cette signature contribue à faire rayonner Cordouan.

Enfin, cette saison 2021 se termine par l’obtention du label Qualité tourisme accordé au phare et aux croisiéristes. Cette certification est le fruit d’un travail collectif et continu au service des visiteurs.

Le public au rendez-vous

Depuis la réouverture du phare le 19 mai, retardée en raison des contraintes sanitaires, le public a répondu présent.

Ainsi, les gardiens et les agents d’accueil ont eut le plaisir de faire découvrir le phare à près de 27 700 visiteurs jusqu’à la fin du mois d’octobre. Pour ceux qui n’auraient pas réservé assez tôt, nous vous retrouvons en 2022 !

Exposition de Nicolas Camoisson au phare de Cordouan ©Nicolas Camoisson
Exposition de Nicolas Camoisson au phare de Cordouan ©Nicolas Camoisson

Des propositions renouvelées

Cette année encore, art et patrimoine se sont mêlés à Cordouan. Les photographies de Nicolas Camoisson, issues d’un travail en résidence, nous plongent entre terre et mer, entre orient et occident.

De plus, en basse saison, des visites guidées thématiques ont permis de découvrir le monument différemment. La biodiversité, la signalisation maritime et les restaurations étaient les thèmes choisis et animés par les gardiens du phare.

Enfin, c’est avec beaucoup de curiosité que nous avons lu les réponses des questionnaires de satisfaction envoyés aux visiteurs. Nous allons mettre ces mois d’hiver à profit pour répondre au mieux à vos attentes et préparer la prochaine saison !

Suivez nos actualités

Suivez aussi le quotidien
des gardiens du phare