Vous êtes ici : Phare de cordouan / Gestion du site / Candidature Unesco

En route vers le Patrimoine mondial

Si vous pensez que Cordouan possède une Valeur universelle exceptionnelle, et mérite un classement au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO, inscrivez-vous gratuitement pour devenir membre du Comité de soutien :

Soutenez la candidature de Cordouan !

(uniquement pour être tenu(e) au courant de l'avancée de la candidature)

* champs obligatoires

En application de la loi n° 78-17 du 06 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26i), d'accès (art. 34 à 38) et de rectification (art. 36) des données le concernant. Pour cela, contactez-nous par mail à l’adresse contact@smiddest.fr

La démarche est lancée

Inscrit depuis 2002 sur la liste indicative des monuments susceptibles d'être classés Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO, Cordouan a concrétisé sa candidature fin 2015.

Pour l’État, propriétaire du monument et le SMIDDEST, qui en est gestionnaire depuis 2010, c’est le moment de faire valoir les arguments de Cordouan pour être inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité. Et quels arguments ! Sa situation exceptionnelle à l’embouchure de l’Estuaire de la Gironde, sa très grande valeur architecturale (reconnue depuis plus de 150 ans par son classement au titre des monuments historiques) et sa place dans l’histoire du développement des techniques d’éclairage (c’est là qu’a eu lieu la première mise au point des optiques de Fresnel) sont autant d’éléments qui seront mis en avant auprès des différents comités qui jalonnent la longue route du prétendant à une reconnaissance par l’UNESCO.  

Pour que l’éventuelle inscription intervienne à l'horizon 2019-2020, la candidature et la mobilisation doivent démarrer très tôt. La Direction Régionale des Affaires Culturelles de Nouvelle Aquitaine a donc lancé la rédaction du dossier de candidature en 2016, mission qui a été confiée au Cabinet Grahal, fin connaisseur des arcanes de l'UNESCO et habitué des candidatures réussies (Bordeaux et Saint-Emilion, pour ne citer que les plus proches). Le SMIDDEST assure pour sa part la mobilisation politique, médiatique et grand public indispensable pour porter ce type de candidature.

C'est donc en 2016 que commence la rédaction du dossier de candidature du phare à l’UNESCO. Le 06 juin, le dossier a été présenté une première fois devant le Comité National des Biens Français qui a validé l’argumentaire démontrant la Valeur Universelle Exceptionnelle de Cordouan. Il restait à affiner l’analyse comparative pour passer complètement cette première étape. 
En janvier 2017, la DRAC, le cabinet Grahal et le SMIDDEST ont défendu à nouveau le dossier à Paris. Le phare a été reconnu "chef d'oeuvre du génie créateur humain", un des critères pour prétendre figurer sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Mais la longue marche vers l'inscription continue !

Les prochaines étapes : la définition du périmètre (du bien et de la zone tampon) puis l’écriture du plan de gestion.



Rejoignez-nous sur Facebook  :