Vous êtes ici : Phare de cordouan / Blog / Actualités Cordouan / Cordouan en travaux

Cordouan en travaux

Actualités Cordouan

Le Phare fait peau neuve !


C’est reparti !

Comme chaque hiver depuis maintenant 3 ans, le phare ferme ses portes aux visiteurs pour être mis entre les mains des artisans de la pierre chargés de lui redonner peau neuve. 

Après l’étanchéité de toute la toiture du bâtiment annulaire (2010, 2013, 2014), c’est au tour du fût lui-même d’être traité. Quatre hivers seront nécessaires pour restaurer l’intégralité de la partie la plus ancienne du fût, dont on avait célébré les 400 printemps en 2011.  C’est aux Compagnons de Saint Jacques que l’Etat, maître d’ouvrage des travaux, a confié la première partie de cette lourde et minutieuse tâche portant sur l’élévation Est, la plus abimée : sonder chaque pierre, chaque joint, analyser, réparer, et parfois remplacer, lorsque les assauts du temps auront été trop violents. Un échafaudage impressionnant a déjà été mis en place.

Et le programme ne s’arrête pas là, puisque deux des quatre chambres de l’édifice vont également subir un profond lifting et retrouver le parquet en chêne et le lambrissage de bois de pitchpin à pose courbe caractéristiques des restaurations intérieures entreprises sous Napoléon III.

Un chantier atypique

Comme en 2013 et 2014, les équipes d’ouvriers seront logées sur place et partageront le quotidien des gardiens du lundi au vendredi. Mais cette année, faute de couchage en nombre suffisant, des cabines individuelles seront installées au 1er étage du fût dans les appartements du Roi!


Toute cette installation de chantier disparaîtra cependant au mois d’avril prochain, pour accueillir les premiers visiteurs de la saison 2016, qui assisteront probablement aux travaux de finition de cette première tranche. Le phare sera ensuite intégralement rendu à ses visiteurs, avant d’être de nouveau confié à ses chirurgiens pour l’hiver 2016-2017….

Un partenariat financier toujours exemplaire

Dans un contexte local et national que l’on sait tendu pour les finances publiques, c’est bien grâce à un partenariat toujours exemplaire que la conduite de ces travaux lourds (1 800 000€ pour les deux premiers hivers) réalisés en pleine mer  (bateaux et hélicoptères se relaient toutes les semaines pour acheminer hommes et matériels) est rendue possible.  Les deux Ministères de la culture et de l’écologie se partagent ainsi 50% de la facture, pendant que la Région Aquitaine et les deux Départements de la Gironde et de la Charente-Maritime se partagent les 50% restants.

Le phare et tous ses amoureux les remercient de cet investissement sans faille.